Laboratoire d'analyse des mutations politico-juridiques, économiques et sociales

Rapport des activités 2018-2019

Le présent rapport établit le bilan des différentes activités au cours de l’année académique 2018-2019. Il s’articule autour de quatre (4) axes essentiels : les activités réalisées, les activités en cours de réalisation, les activités non-réalisées, et les informations d’ordre divers.

Activités réalisées

Assemblée générale ordinaire de rentrée

Le 17 novembre 2018, le laboratoire a tenu une assemblée générale ordinaire de rentrée dans la salle polyvalente du laboratoire -ancien bureau du 1er Vice-président de l’Université de Lomé au Lycée de Tokoin. Au cours de cette rencontre dirigée par Prof. Iba Bilina Ballong, il a été question du rapport des activités de la revue et du livre collectif, du rappel du budget prévisionnel, et du rappel du programme des activités de l’année académique 2018-2019. Celui-ci a subi après discussion quelques modifications. C’est ainsi que la conférence de fin d’année, prévue au préalable pour le mois de juillet, est reportée au mois d’août. Les points de thèse programmés pour le mois d’avril ont été remis au mois d’octobre, plus précisément à la rentrée académique 2019-2020. Certes, la liste des doctorants qui doivent faire les points de thèse doit être le plus tôt possible établie. Au reste, une liste a été ouverte pour toutes celles et tous ceux qui désirent communiquer au cours de la période des communications. Une rencontre a donc eu lieu le 11 janvier 2019 en vue de mettre au point la chronologie des séances de communication.

Appel à candidature au master, communications, conférences et journée de formation

  • Appel à candidature au master

Du 17 au 30 septembre 2018, un appel à candidatures au master philosophie politique et du droit a été lancé par le laboratoire. Le type de master était la recherche. Du 01 au 20 octobre 2018, trente-cinq (35) étudiants ont été définitivement sélectionnés.

  • Communications

Conformément au tableau dressé le 11 janvier 2019, les séances de communication furent ouvertes le 1er mars 2019 dans la salle 18 du bloc polyvalent de l’Université de Lomé avec les exposés de M. Bilakani Tonyeme et de M. Roger Ofori respectivement déroulés autour des sujets : « Ethnie et cohésion sociale » et « Problématique de l’ethnicité et de la citoyenneté à la lumière de la théorie de la reconnaissance d’Emmanuel Renault ». Et venant en tête des séances de communication, ils seront présidés par M. Enyonam Kereya.

Le 15 mars 2019, a eu lieu dans la salle 18 du bloc polyvalent de l’Université de Lomé la deuxième séance de communication. Celle-ci avait pour modérateur M. Amana Dasimwai. Les intervenants à l’ordre du jour furent M. Déatchitcha Balouki et M. Yao Amewu. La communication du premier était intitulée « Multiculturalisme et citoyenneté démocratique en Afrique », et la communication du second était intitulée « La pensée politique à l’épreuve de la querelle des valeurs ».

Le laboratoire a tenu le 22 mars 2019 sa troisième séance de communication toujours dans la salle 18 du bloc polyvalent de l’Université de Lomé. Présentée par Prof. Iba Bilina Ballong et dirigée par M. Koffi Agnide, cette troisième séance de communication avait pour titre : « Pauvreté, justice et développement ».

Le 29 mars 2019, les séances de communication touchèrent à leur fin. L’exposé de M. Hodabalo Lamatetou -« Multiculturalisme et crise de la citoyenneté en Afrique »- et celui de M. Koffi Molley -« Littérature africaine postcoloniale, une littérature de reconstruction identitaire »- ont fermé la marche. Pour permettre à ce que ces derniers exposés se déroulent également dans la règle de l’art, ils ont été, à la manière des exposés introducteurs, présidés par un modérateur. C’était M. Dela Sorsy.

En substance, il est à présent nécessaire d’attirer l’attention sur une chose : toutes ces journées ou séances de communication se sont toujours déroulées en deux (2) sessions dont l’une correspond à la lecture et à l’adoption du rapport des activités de la séance précédente, et l’autre à la présentation des communications à l’ordre du jour suivie du débat.

  • Conférences

Le 25 janvier 2019, le laboratoire a organisé à l’Université de Lomé une conférence de début d’année. Placée sous le thème : « Ethnie et citoyenneté en Afrique », cette conférence avait pour objectif de permettre aux étudiants et aux acteurs de la société civile de comprendre les notions d’ethnie et de citoyenneté, et d’appréhender par là même leur emprise sur les citoyens dans les États africains. Elle a été animée par deux (2) universitaires : M. Bilakani Tonyeme, Maître-Assistant en Philosophie politique et du droit à l’Université de Lomé, et M. Anatole Koffi Molley, Maître de Conférences en Littérature comparée à l’Université de Lomé avec pour modérateur M. Komlan Avougla, Maître de Conférences en Sociologie à l’Université de Lomé.

Deux (2) jours avant la seconde séance de communication, c’est-à-dire le 13 mars 2019 a eu lieu dans l’ancienne salle de conseil du Lycée de Tokoin une mini-conférence à l’endroit des membres du laboratoire. C’est Prof. Donissongui Soro de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké qui l’a animée, et c’est M. Yao Amewu de l’Université de Lomé qui l’a présidée. Le sujet de la rencontre d’échanges était : « Altérité et vérité de l’ipséité ».

Le 2 août 2019, le laboratoire a organisé à l’Université de Lomé une conférence de fin d’année. « Ethnies et élections en Afrique : enjeux actuels et défis futurs », telle était la thématique qui a été au cœur des échanges au cours de la conférence qui a clôturé les activités de l’année envers les étudiants et universitaires. L’objectif était de susciter un débat pour permettre de délimiter, d’une manière la plus adaptée et la plus avantageuse, les ennuis que pose le thème et, pour cette raison, de forger ou trouver des solutions dans le but d’une démocratie non prétendue, mais prenant place dans la réalité. Le conférencier de la rencontre d’échanges était M. Magloire Kuakuvi, Enseignant-Chercheur à la retraite et le modérateur était M. Yao Amewu, Maître-Assistant à l’Université de Lomé.

  • Journée de formation

Le 18 mai 2019, une journée de formation s’est organisée dans l’ancienne salle de conseil du Lycée de Tokoin à l’égard des membres du laboratoire sur le thème : « Rédaction des textes scientifiques ». Cette formation était une aubaine pour les entichés de la recherche d’approfondir leur connaissance sur les différentes méthodes qui gouvernent la rédaction des textes scientifiques, entre autres les articles, les mémoires et les thèses. Elle était organisée autour de quatre (4) modules : d’un côté, « Projet de rédaction scientifique » et « Méthode de citation et référencement », présentés par deux (2) Enseignants-Chercheurs à l’Université de Lomé : M. Bilakani Tonyeme et M. Aklesso Adji, de l’autre « Création de documents scientifiques avec Word » et « Présentation assistée par ordinateur-PowerPoint », présentés par deux (2) Enseignants-Chercheurs à l’Université de Lomé : M. Kondi Sonhaye et M. Ayayi Kouawo, chacun en ce qui le concerne.

Activités en cours de réalisation

Depuis le 15 mars 2018, le laboratoire avait procédé à un appel à contribution des articles en vue de la publication de son tout premier ouvrage collectif dont le titre, il est nécessaire de le rappeler, n’est rien d’autre que le thème général de l’année académique 2017-2018, à savoir « Démocratie, gouvernance locale et justice sociale ». Selon le rapport général des activités de l’année académique 2017-2018, l’ouvrage devrait être publié à un moment quelconque de l’année académique 2018-2019. Hélas, ce n’est pas encore le cas. Loin cependant de rester une lettre morte, le susmentionné est en deuxième lecture pour être publié dans les mois à venir aux éditions de L’Harmattan.

Activités non-réalisées

Contrairement à l’année académique 2017-2018, il n’y a pas eu lieu au cours de l’année académique courante des points de thèse. Ils ont été renvoyés au mois d’octobre 2019. D’un autre côté, la journée d’étude devant être organisée au milieu du mois de mai ou au plus tard en début du mois de juin a été annulée. Le laboratoire s’est soustrait à cette organisation faute de moyens financiers.

Par ailleurs, les travaux préparatoires de la commission chargée d’élaborer le projet d’organisation du colloque international planifié pour le mois de décembre 2020 vont jusqu’ici à cape tombée en raison du désengagement et même de l’inaccessibilité de la plupart des membres désignés à ce sujet. Quoi qu’il en soit, le laboratoire tient à encourager la commission pour le travail déjà abattu et sollicite ceux qui sont intéressés par le présent projet de bien vouloir apporter leur appui pour son succès.

Informations d’ordre divers

Équipements

Dans les années antérieures, le laboratoire s’est équipé en meubles -chaises, tables, et autres. Les équipements dont il dispose jusque-là, ont été achetés grâce à ses propres ressources. Le laboratoire a projeté s’équiper au cours de cette année en ordinateurs, imprimante, photocopieuse, téléphone, et autres. Mais il n’a pas pu s’acheter ces matériels de bureau en raison du fait qu’il n’a pas -quoique promises par la Présidence de l’Université- reçu les ristournes sur les frais d’inscription des étudiants de master et de doctorat.

Soutenances : mémoire et thèse

À proprement parler, il n’y a pas eu lieu cette année des soutenances de mémoire, mais ce que nous pouvons appeler des « soutenances d’entrée ». Il s’est agi des exposés portant sur les sujets de mémoire des étudiants de master philosophie 2018-2019, des exposés de nature non seulement à évaluer leur maîtrise orale des sujets, mais aussi à vérifier leur expression orale tout comme leur maîtrise de la langue, autrement dit l’éloquence et la fluidité des mots, voire leur capacité à respecter le temps imparti pour exposer et répondre aux questions.

En outre, le 12 avril 2019 s’est tenue à l’Université de Lomé dans la salle de conférence de WASCAL, la soutenance de thèse de doctorat unique de philosophie de M. Ame Adakanou. Le sujet était : « Pauvreté et justice globale ».

  • Publications

Deux (2) numéros de revue ont été publiés au cours de l’année : le numéro 011 de décembre 2018, et le numéro 012 de juin 2019. À cela s’ajoutent les différents articles de certains membres du laboratoire dans les revues nationales et internationales.

  • Inscrits aux grades d’enseignement supérieur

La 41ème session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) s’est déroulée du 7 au 18 juillet 2019 à Bangui en République centrafricaine. À l’issue de cette session, l’Université de Lomé a enregistré un taux de réussite de 88%, soit un total de soixante-six (66) inscrits aux différents grades. Elle s’honore ainsi de vingt-trois (23) nouveaux Professeurs Titulaires, dix-huit (18) Maîtres de Conférences et vingt-cinq (25) Maîtres-Assistants. Le LAMPES s’est honoré avec l’Université de Lomé par l’élévation d’un (1) de ses membres au rang de Professeur Titulaire. Il s’agit du Prof. Iba Bilina Ballong.

  • Projets futurs

Le laboratoire projette de s’équiper d’une bibliothèque, des ordinateurs, d’une possibilité d’accès à Internet et d’autres à-côtés ou subsidiaires. Il projette également, pour se donner une nouvelle envergure, de développer des partenariats avec d’autres structures de recherche.