Laboratoire d'analyse des mutations politico-juridiques, économiques et sociales

Présentation du Laboratoire Lampes

Pr Broom L’idée de créer une structure interdisciplinaire de recherche sur les dynamiques et les mutation de nos sociétés dans leurs divers aspects est née de l’entrée de notre Université dans le système LMD et de l’importance que ce système accorde à la recherche. En effet, si, comme le dit Olivier Reboul, l’Université assure trois fonctions : l’enseignement, la recherche et la conservation, il semble que  l’Université de Lomé accomplissait très largement et plus ou moins bien la première fonction ; quant à la deuxième qui a pour rôle de renouveler perpétuellement le savoir, elle était accomplie dans une proportion assez modeste. C’est ainsi que  depuis son entrée dans le système LMD, l’Université de Lomé, a encouragé chaque entité d’enseignement à créer en son sein des structures de recherche (SRU), notamment des équipes de recherche, des laboratoires de recherche et des centres de recherche. C’est au sein de ceux-ci que désormais les recherches sont menées, coordonnées et valorisées. C’est ainsi que l’équipe de recherche en philosophie politique et du droit, sous l’impulsion du Professeur Octave Nicoué BROOHM sera mis en place et commencera ses activités avant d’être enregistré à la Direction de la recherche en 2012.

Le Laboratoire d’Analyse des Mutations Politico-Juridiques, Économiques et Sociales (LAMPES) est un laboratoire de recherche interdisciplinaire rattaché à la Faculté des Sciences de l’Homme et de la Société (FSHS). Il mène des recherches théoriques et des recherches-actions sur les enjeux et les défis contemporains inhérents aux évolutions de nos sociétés. Ainsi, au sein du laboratoire sont menées les recherches dans les domaines généraux suivants : politique, droit et droits de l’homme, société, économie, culture…

Le Laboratoire LAMPES est ancré résolument dans l’interdisciplinarité. Celle-ci, de nos jours, n’est pas un souhait, mais une exigence. Comment pouvons-nous mener une recherche exhaustive sur une réalité sociopolitique actuelle en refusant de prendre en compte les différentes façons d’aborder cette réalité à partir des différents encrages disciplinaires ? N’est-ce pas se priver des outils précieux qui permettent de comprendre la réalité à aborder. L’interdisciplinarité apparaît de nos jours comme la manière la plus efficace de comprendre un problème d’autant plus qu’aucune discipline ne possède l’échographie de l’ensemble d’un problème. D’ailleurs, Joseph Ki-Zerbo ira plus loin en parlant d’« indisciplinarité », c’est-à-dire qu’il faut apprendre à mener aujourd’hui de la recherche en refusant les cloisons des disciplines. Les enseignants chercheurs proviennent donc de divers horizons et domaines. Ce qui fait leur point commun, ce sont les thématiques et les domaines autour desquels ils se retrouvent. Mais ce qui fait leur richesse (et partant la richesse du Laboratoire) c’est la diversité et les manières différentes et complémentaires à partir desquelles ils abordent les problèmes communs. Le laboratoire accueille les chercheurs venant de la philosophie, du droit, de la sociologie, de l’anthropologie, des sciences politiques, des sciences économiques, des sciences de l’éducation, etc. Il accueille aussi des professionnels qui sont préoccupés par les thématiques suscitées et sur lesquelles ils travaillent.

Il dispose d’un organe de diffusion et de valorisation des résultats de la recherche : il s’agit de la Revue Échanges. Revue papier et numérique, Échanges est un outil de diffusion de la production scientifique. Cette revue universitaire à comité scientifique international se veut un cadre d’approche interdisciplinaire, de croisement d’idées afin de favoriser le franchissement des frontières disciplinaires. Elle œuvre à l’ouverture des espaces de connaissance en posant des passerelles entre différents domaines du savoir. C’est ainsi qu’elle met en dialogue les sciences humaines, la littérature, la réflexion philosophique et entend garantir un pluralisme de points de vues. La revue publie différents articles, actes de colloques, essais, présentation de livre, textes de référence originaux et inédits.