Laboratoire d'analyse des mutations politico-juridiques, économiques et sociales

seminaires

Écrit par Administrator
  • Communications

Conformément au tableau dressé le 11 janvier 2019, les séances de communication furent ouvertes le 1er mars 2019 dans la salle 18 du bloc polyvalent de l’Université de Lomé avec les exposés de M. Bilakani Tonyeme et de M. Roger Ofori respectivement déroulés autour des sujets : « Ethnie et cohésion sociale » et « Problématique de l’ethnicité et de la citoyenneté à la lumière de la théorie de la reconnaissance d’Emmanuel Renault ». Et venant en tête des séances de communication, ils seront présidés par M. Enyonam Kereya.

Le 15 mars 2019, a eu lieu dans la salle 18 du bloc polyvalent de l’Université de Lomé la deuxième séance de communication. Celle-ci avait pour modérateur M. Amana Dasimwai. Les intervenants à l’ordre du jour furent M. Déatchitcha Balouki et M. Yao Amewu. La communication du premier était intitulée « Multiculturalisme et citoyenneté démocratique en Afrique », et la communication du second était intitulée « La pensée politique à l’épreuve de la querelle des valeurs ».

Le laboratoire a tenu le 22 mars 2019 sa troisième séance de communication toujours dans la salle 18 du bloc polyvalent de l’Université de Lomé. Présentée par Prof. Iba Bilina Ballong et dirigée par M. Koffi Agnide, cette troisième séance de communication avait pour titre : « Pauvreté, justice et développement ».

Le 29 mars 2019, les séances de communication touchèrent à leur fin. L’exposé de M. Hodabalo Lamatetou -« Multiculturalisme et crise de la citoyenneté en Afrique »- et celui de M. Koffi Molley -« Littérature africaine postcoloniale, une littérature de reconstruction identitaire »- ont fermé la marche. Pour permettre à ce que ces derniers exposés se déroulent également dans la règle de l’art, ils ont été, à la manière des exposés introducteurs, présidés par un modérateur. C’était M. Dela Sorsy.

En substance, il est à présent nécessaire d’attirer l’attention sur une chose : toutes ces journées ou séances de communication se sont toujours déroulées en deux (2) sessions dont l’une correspond à la lecture et à l’adoption du rapport des activités de la séance précédente, et l’autre à la présentation des communications à l’ordre du jour suivie du débat.

  • Conférences

Le 25 janvier 2019, le laboratoire a organisé à l’Université de Lomé une conférence de début d’année. Placée sous le thème : « Ethnie et citoyenneté en Afrique », cette conférence avait pour objectif de permettre aux étudiants et aux acteurs de la société civile de comprendre les notions d’ethnie et de citoyenneté, et d’appréhender par là même leur emprise sur les citoyens dans les États africains. Elle a été animée par deux (2) universitaires : M. Bilakani Tonyeme, Maître-Assistant en Philosophie politique et du droit à l’Université de Lomé, et M. Anatole Koffi Molley, Maître de Conférences en Littérature comparée à l’Université de Lomé avec pour modérateur M. Komlan Avougla, Maître de Conférences en Sociologie à l’Université de Lomé.

Deux (2) jours avant la seconde séance de communication, c’est-à-dire le 13 mars 2019 a eu lieu dans l’ancienne salle de conseil du Lycée de Tokoin une mini-conférence à l’endroit des membres du laboratoire. C’est Prof. Donissongui Soro de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké qui l’a animée, et c’est M. Yao Amewu de l’Université de Lomé qui l’a présidée. Le sujet de la rencontre d’échanges était : « Altérité et vérité de l’ipséité ».

Le 2 août 2019, le laboratoire a organisé à l’Université de Lomé une conférence de fin d’année. « Ethnies et élections en Afrique : enjeux actuels et défis futurs », telle était la thématique qui a été au cœur des échanges au cours de la conférence qui a clôturé les activités de l’année envers les étudiants et universitaires. L’objectif était de susciter un débat pour permettre de délimiter, d’une manière la plus adaptée et la plus avantageuse, les ennuis que pose le thème et, pour cette raison, de forger ou trouver des solutions dans le but d’une démocratie non prétendue, mais prenant place dans la réalité. Le conférencier de la rencontre d’échanges était M. Magloire Kuakuvi, Enseignant-Chercheur à la retraite et le modérateur était M. Yao Amewu, Maître-Assistant à l’Université de Lomé.

  • Journée de formation

Le 18 mai 2019, une journée de formation s’est organisée dans l’ancienne salle de conseil du Lycée de Tokoin à l’égard des membres du laboratoire sur le thème : « Rédaction des textes scientifiques ». Cette formation était une aubaine pour les entichés de la recherche d’approfondir leur connaissance sur les différentes méthodes qui gouvernent la rédaction des textes scientifiques, entre autres les articles, les mémoires et les thèses. Elle était organisée autour de quatre (4) modules : d’un côté, « Projet de rédaction scientifique » et « Méthode de citation et référencement », présentés par deux (2) Enseignants-Chercheurs à l’Université de Lomé : M. Bilakani Tonyeme et M. Aklesso Adji, de l’autre « Création de documents scientifiques avec Word » et « Présentation assistée par ordinateur-PowerPoint », présentés par deux (2) Enseignants-Chercheurs à l’Université de Lomé : M. Kondi Sonhaye et M. Ayayi Kouawo, chacun en ce qui le concerne.